Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
BerTramp - Les pérégrinations d'un errant moderne

Éloge de la carte postale

25 Mai 2015, 16:07pm

Publié par BerTramp

Quand je voyage, j’adore, mais vraiment j’adore envoyer des cartes postales. Chacune est absolument calibrée pour le destinataire. Je choisis un aspect de mon voyage et/ou de moi même que je veux partager avec elle. Commence alors une quête pour trouver une carte dont l'image illustrera le mieux mon propos (parfois c'est l'inverse, une carte me donne l'idée de quoi partager avec qui). Bon, parfois, ça foire un peu à cette étape, la carte n'illustre pas vraiment le propos et c'est juste une image qui plaira au destinataire, ou un rogaton que je n'ai pas réussi à caser.

Ensuite, je noircis l’envers, bien loin des 3-4 lignes « bonjour il fait beau, bisous ». Raconter mes aventures permet de prendre une certaine distance vis à vis d'elles, avoir une « pause » dans le voyage, ce qui n'est pas inintéressant (il m'est arrivé de nombreuses fois de reprendre conscience de la chance que j'avais de voyager en écrivant une carte à un ami). Cela me permet aussi de me sentir proche de mes amis. En leur écrivant, en pensant complètement à eux, on « s'imprègne » de leur présence, ou plutôt on « sent » l'amitié. Je me sens plus proche d'eux lorsque je leur écris que lorsque je dialogue avec eux par des messages courts sur Facebook.

J’adore écrire des cartes, c’est mon affaire, mais j’adore aussi en recevoir, comme tout le monde je pense. On ouvre la boîte aux lettres, et soudain, dans la population de (putain de) pubs et de (putain de) factures, un étranger : une carte postale, un fragment de voyage dans le quotidien, un morceau du copain que l’on n'a pas vu depuis une trotte, qui vit un moment important de sa vie auquel on n’assiste pas, mais qu'il nous apporte avec son petit bout de carton.
Voila pourquoi je vous encourage à envoyer des cartes postales, des vraies, avec des vraies morceaux de vous dedans. Vous ferez plaisir à vos amis, et vous y trouverez peut être la même joie que moi. Mais il y a également une autre raison.

 

Il est temps de se remettre à écrire des lettres.

 

Les mails, les messages Facebook, les sms, tout cela est si froid. Un dicton dit « Les paroles s’envolent, mais les écrits restent. » sauf que dans le flot du numérique, ils sont un peu noyés. Les mails des copains sont ensevelis sous les spams, et les sms/messages Facebook sont perdus dans les futilités. On dit aux autres qu’on les aime, on leur dit tout le bien qu’on pense d’eux, mais ça se perd entre 10 000 conversations sur ce qu’il s’est passé à telle soirée, sur ce post 9gag hilarant, sur notre avis sur un nanar etc… et si on veut relire une conversation en particulier qui nous fait sentir l'amitié de l'autre, c’est un tel travail d’archéologie qu’on en est vite découragé. L’avantage des lettres, c’est qu’elles sont facile à garder, facile à stocker, à retrouver, à relire. On les écrit plus soigneusement que les e-mails, on parvient mieux à faire passer la bonne émotion. Une lettre, c’est un fragment d’amitié qu’on garde.

Et ce fragment peut s'avérer précieux, on a parfois besoin de sentir l'amitié des copains. Je le sais, j'ai voyagé plus ou moins seul (j'étais en permanence avec des gens, mais pas toujours avec des amis), et j'ai vraiment senti très fortement ce besoin. Voyager seul peut être vu comme une version exacerbée de ce voyage solitaire qu'est la vie, et même en dehors des voyages, j'ai déjà éprouvé de manière plus diffuse, mais toujours dérangeante, ce besoin de sentir l'amitié des autres. Je pense que tout le monde a déjà ressenti ces petites déprimes où on a besoin de voir des amis. Oui sauf que parfois ce n'est pas possible. Plus on avance dans la vie, moins ça l'est. Chacun suit son propre chemin qui mène dans d'autres villes voire même dans d'autres pays.

Et quand vous aurez 50 ans, que vous aurez perdu de vue la moitié de vos amis, vous vous voyez replonger dans vos conversations Facebook et vos emails ? Moi non. Et sortir un gros tas de lettres et de cartes postales de votre tiroir spécialement dédié aux lettres et aux cartes postales ? Moi oui.

J'espère qu'un jour je relirai ces lettres, sentirai l'amitié de leur auteur comme je peux la sentir aujourd'hui, comme si je ne les avais jamais perdu de vue, ressentir un besoin encore plus pressant de renouer contact, et après, après qui sait … ?

Ou peut être qu'une lettre que j'ai écrite dans ma jeunesse poussera un ami, dans 20 ans, à m'appeler pour prendre des nouvelles.

Donc écrivez des vraies cartes postales pour commencer !!! Et puis après, pourquoi pas des lettres si la fantaisie vous en prend =).

 

Bisous.

Example de cartes postales consistantes : voici celles que j'ai pu envoyer à mes parents. Celle en haut à gauche est la dernière en date.

Example de cartes postales consistantes : voici celles que j'ai pu envoyer à mes parents. Celle en haut à gauche est la dernière en date.

Commenter cet article

Qui tu sais 07/01/2016 08:16

Salut vieux hibou !
A force de farfouiller le net, j'ai fini par trouver ton blog !
Je reconnais ta qualité d'expert en remplissage de carte postale. J'ai bien reçu ta lettre, c'est vrai que c'est plus plaisant à lire qu'un mail. Alors je vais prendre ma plume (enfin mon stylo bic bleu) et te répondre, pour que tu puisses la mettre dans ton tiroir sentimental et la relire dans vingt ans la larme à l’œil.
A bientôt camarade !

Tiffou 20/12/2015 21:32

Ecrire ou recevoir une lettre apporte une joie que les messages instantané ne découvriront jamais ! ;)

Cet été j'ai reçu une carte d'amis très proche. La surprise !!! J'ai couru partout dans toute l'entreprise pour exprimer ma joie ! Personne ne pouvait m'arrêter ! J'avais ce petit sourire tout le reste de la journée et rien n'a pu m'en débarrasser ! Un concentré de bonnes ondes ! Aaaaah *soupire de bonheur*

Shanti 18/10/2015 23:53

très interressant